Impressions détaillées sur la démo de Project Mirai 2 !

Mignon à croquer, le premier opus de Project Mirai n’avait pas totalement convaincu la sphère Project DIVA avec son contenu faiblard et un gameplay moins efficace que la série principale. C’est ainsi avec une certaine impatience que l’on attend le second opus, face aux promesses de SEGA de revoir intégralement sa copie. Disponible depuis hier sur l’eShop japonais, la version de démonstration de Project Mirai 2 permet de se faire un premier avis sur cette nouvelle monture au travers de deux musiques, World is Mine de Ryo et Electric Love de 8#Prince. Le pari est-il en passe d’être réussi sur 3DS ? Découvrez un compte-rendu et des impressions détaillées sur cette version d’essai pour se faire une petite idée de ce qui nous attend !

Plutôt que de se reposer sur les acquis du premier opus, l’équipe de développement de Project DIVA Arcade a redoublé d’efforts pour nous proposer une refonte complète du système de jeu. Le jeu offre donc désormais deux jouabilités différentes, avec les boutons physiques ou l’écran tactile. Loin d’être artificielle, cette distinction offre bien deux visions différentes du jeu que cette démo permet déjà d’entrevoir.

Concernant le système de jeu usant des touches physiques, la grande nouveauté réside dans l’abandon des cercles. A la place, les notes défilent désormais sur un circuit. Cette nouveauté est bien plus qu’un simple changement cosmétique : les tracés sinueux et la vitesse variable du défilement imposent réellement un rythme en offrant une véritable dynamique. Les notes sont de plus désormais bien plus visibles de par leur taille, leur coloration et leur sonorité différente (et toujours personnalisable). SEGA va même jusqu’à proposer la possibilité de remplacer les noms des touches A, B, X et Y par des flèches pour l’intégralité des notes, afin de mieux visualiser la position des boutons.

project-mirai2-boutons

Les ajouts ne s’arrêtent pas là : le jeu inclut désormais des doubles touches, utilisant les flèches directionnelles, mais également des notes maintenues. C’est sur ce point précis que l’on distingue l’une des meilleures facettes du gameplay de Project Mirai 2 : les tracés des doubles notes sont indépendants. Ainsi, vous pourrez vous retrouver à maintenir une flèche tout en validant plusieurs touches. Dans la pratique (et surtout en HARD), on jongle entre les touches tout en maintenant d’autres. A cela s’ajoute enfin également un mécanisme HOLD BONUS pour des notes maintenues colorées en arc-en-ciel. Enfin, Project Mirai 2 reprend un système de mention similaire à Project DIVA, offrant enfin un calcul des points propice au scoring. Tout en pressant l’une des touches, vous devrez secouer le joystick analogique pour accumuler des points. D’un point de vue général, ce nouveau système enterre sans difficulté le précédent dans le plaisir de jeu et l’intensité du gameplay.

Les adeptes du tactile pourront également s’essayer à une jouabilité n’utilisant que l’écran inférieur de la console. Les joueurs devront alors valider les touches en tapotant une à trois zones colorés en fonction de la difficulté. Si ce mode emprunte lui aussi un système de tracés pour plus de dynamisme, il profite d’un mappage des notes qui lui est propre et tenant compte des spécificités du tactile : ainsi, en l’absence de doubles notes, on découvre des marqueurs fléchés pour lesquels le joueur devra donner un coup de stylet dans la direction indiquée. On notera que ces notes ne sont pas placées aléatoirement : elle oriente en fait le stylet du joueur vers la prochaine zone colorée à utiliser, un phénomène que l’on observe surtout en difficulté NORMAL. Globalement, ce mode est également plaisant. Il reviendra donc à chacun de trouver son affinité pour l’un ou pour l’autre.

project-mirai2-touch

Visuellement, Project Mirai 2 se montre très convaincant, avec un rendu à première vue plus soigné que le précédent opus. Electric Love retranscrit à merveille l’esprit du clip original de la musique 8#Prince. Quant à World is Mine, tout en s’inspirant largement de la MV des Project DIVA, le jeu apporte sa touche personnelle avec de nouveaux éléments de décors et des plans de caméra inédits. Le modèle 3D de Miku Hatsune bouge bien, et bénéficie surtout d’une nouvelle palette d’expressions faciales bienvenue. A noter qu’à l’instar du premier opus, les musiques sont présentes en version longue, ce qui occasionne des clips longs (et demandera au passage une concentration accrue sur la durée !).

La version de démonstration permet également de s’amuser un peu avec les nouveaux outils relatifs aux costumes. Ainsi, pour l’habit d’Electric Love, il est possible de modifier la couleur du haut de Miku selon une palette complète de teintes. Le mélange des costumes est également d’actualité pour cette démo : comme prévu, vous pouvez associer une tête et un habit différents afin de créer des combinaisons inédites. Le tout se fait rapidement et de façon très aisé.

Pour ce premier contact, Project Mirai 2 se présente donc sous les meilleurs auspices. Le nouveau système de jeu est convaincant, la réalisation chatoyante et le mélange des costumes s’annonce intéressant pour gonfler la garde-robe des personnages. SEGA a clairement mis les bouchées doubles et on peut sentir console en main les efforts consentis par les développeurs par rapport au premier opus. Avec une playlist de 47 musiques, de nombreux modes et un contenu enrichi, Project Mirai 2 est donc bien parti pour gommer l’ensemble des reproches faites au premier opus. Rendez-vous en novembre pour la version définitive du jeu !

En bref, que retenir de la démo ?
- Deux nouveaux systèmes de jeu très convaincants.
- Un calcul des points plus propice au scoring que celui du premier opus.
- Une réalisation soignée.
- La personnalisation des costumes prometteuse.


6 Réponses à “Impressions détaillées sur la démo de Project Mirai 2 !”

  1. [...] L’hebdomadaire revient également sur les deux musiques de la démo (dont vous pouvez lire des impressions détaillées par ici), World is Mine et Electric Love, ce qui nous donnera certainement l’occasion de voir de [...]

  2. Lys dit :

    Merci Moogle pour les impressions mais ça nous fait plus baver qu’autre chose ! Chez nous, vite !!

  3. [...] de HoneyWorks, Terekakushi Shishunki. SEGA en profite également pour publier des visuels des deux musiques de la version d’essai eShop, Electric Love et World is Mine. Les développeurs détaillent également les fonctionnalités de [...]

  4. [...] de jaloux : après Project Mirai 2, c’est au tour de Project DIVA F 2nd de recevoir sa version d’essai dans sa version PS [...]

  5. [...] et Terekakushi Shishunki. Ceux qui n’ont pas eu l’occasion de s’essayer à la version de démonstration pourront également voir World is Mine et Eletric Love. Project Mirai 2 est toujours prévu pour [...]

  6. [...] célèbre morceaux Senbonzakura, Terekakushi Shishunki (une composition inédite de HoneyWorks) et les deux musiques de la version d’essai eShop, Electric Love et World is Mine. L’intégralité des images est à voir la suite de [...]

Laisser un commentaire